Quel est l’impact écologique de la piscine ?

 

Nous visions une époque où la piscine s’impose comme étant la star de nos jardins, et où le développement durable a plus d’importance que jamais. Mais les deux sont-ils compatibles ? Nous savons qu’une piscine individuelle utilise de l’énergie pour chauffer l’eau et pour la nettoyer. Elle demande aussi beaucoup d’eau, ne serait-ce que pour la remplir mais aussi, parfois, pour la laver. Pourtant, il existe des techniques modernes pour respecter l’environnement au maximum tout en ayant une piscine de jardin luxueuse. *

L’impact environnemental d’une piscine de jardin

construction-piscine-miroir

Avoir une piscine demande des responsabilités. Au niveau de l’entretien, de la sécurité, mais aussi de son empreinte carbone. Car son impact sur l’environnement existe bel et bien. Il est important d’en prendre conscience pour mettre en place les bons gestes afin de réduire cette consommation d’énergie.

 

La piscine engendre des émissions de C02. Nous savons que ce gaz est en partie responsable de l’effet de serre et du réchauffement climatique. La Fédération des Professionnels de la Piscine a calculé l’impact d’une piscine sur l’environnement. Une piscine de 4x8m engendre 200 kg de CO2 par an. Cela correspond à l’équivalent d’un aller-retour Paris-Lyon. Cela représente aussi 1,2% de l’émission de CO2 moyen rejeté par un ménage français sur une année. Notons que les produits d’entretien sont responsables à 45% de ce taux.

 

Par ailleurs, une piscine de jardin consomme en moyenne 15m3 d’eau par an. C’est inférieur à la consommation d’un lave-linge sur une année.

Les solutions pour réduire l’impact écologique d’une piscine

 

Il est bon de savoir que les piscines sont de plus en plus écologiques grâce aux innovations technologiques. Entre 1980 et 2015, une baisse de 45% de volume d’eau et de 65% de consommation d’électricité ont été constatées.

 

Les solutions apportées pour rendre une piscine écologique sont pourtant relativement simples. Une simple bâche peut chauffer l’eau lorsque le soleil est sorti, ce qui évite d’utiliser un chauffage l’été. Des cuves peuvent aussi être mises en place pour récupérer l’eau de la pluie.

 

Le matériau même de la piscine peut également la rendre plus respectueuse de l’environnement. En effet, l’inox est particulièrement solide et résistant aux bactéries. Ainsi, une piscine en inox permet à son eau d’être toujours très propre. Terminée la consommation de produits d’entretien, responsable d’une grosse partie de la consommation en CO2.

 

C’est également le cas pour les piscines à débordement et les piscines intérieures. Le premier format recycle son eau en permanence. De ce fait, les saletés n’ont pas le temps de descendre au fond de l’eau. Pour les piscines intérieures, le fait que le bassin soit enfermé le protège des intrus tels que les bactéries, la terre et les feuilles. Cependant, ce dernier type de piscine nécessite un chauffage et une isolation particulière.

 

Vous êtes soucieux de l’environnement mais vous souhaitez vous détendre avec une piscine dans votre jardin ? Grâce à Mirror Pool Concept et à notre savoir-faire, bénéficiez facilement d’une piscine écologique. Pisciniste à Genève, nous sommes à votre disposition pour installer une piscine chez-vous.

Continuez votre article sur haissammusic.ch