La BioFork pour travailler la terre : comment cultiver votre propre nourriture avec cet outil polyvalent

La plupart d’entre nous ont déjà vu leurs parents ou grands-parents travailler dur pour cultiver leur potager. À l’époque, c’était la coutume et il n’y avait pas d’alternative connue. L’objectif ultime est le non-travail du sol, également appelé NTT (no-till technique). Pour y parvenir, je dois appliquer les nouvelles pratiques de jardinage à toute la surface du jardin : Maintenir le sol couvert de plantes toute l’année, avec des cultures et du paillage. Apporter du compost maison, qui est plus vivant que le compost du commerce : voir cet article. Faire du compostage en surface est le plus efficace à mon avis : plus de détails ici.

 

La Bio Fourche

J’ai créé un outil de jardinage qui utilise le compost pour aider à créer le sol en un an. À la fin de la saison, le BioFork devrait fournir au sol les nutriments clés dont il a besoin pour faire pousser des cultures saines l’année suivante. Commencez votre propre jardin en utilisant votre BioFork Le BioFork a été créé pour que vous puissiez faire ce qui suit en une saison de jardinage : Achetez le BioFork. Cet achat peu coûteux vous aidera à réussir votre jardin l’année suivante. Cet achat peu coûteux vous aidera à réussir votre jardin l’année suivante. Lorsque votre jardin est terminé, procédez comme suit : Faites plusieurs trous dans le sol pour contenir une variété de compost. Ajoutez le compost fabriqué par BioFork dans les trous pour former des “trous de pois” dans lesquels vous pourrez planter des plantes pour la saison suivante.

 

Cultivez votre propre nourriture

La réponse aux deux questions “Comment cultiver sa propre nourriture ?” et “Comment le faire dans une serre ?” est sans surprise : BioFork. BioFork répond à la première question. Il prépare le sol pour la plantation en été et fournit les nutriments dont vous avez besoin pour une saison de croissance robuste. Comment obtenez-vous vos nutriments ? En utilisant BioFork, qui contient des engrais et des nutriments pour votre sol, réduisant ainsi la nécessité de les acheter en magasin. Comment couvrez-vous votre sol ? Par les trous d’aération et les bouchons de BioFork, ce qui élimine le besoin de tracteurs et autres machines. J’ai acheté les miens à Brooklyn BioFork, mais vous pouvez maintenant les acheter dans votre jardinerie ou votre quincaillerie locale. Questions fréquemment posées BioFork n’est pas seulement une révolution pour les jardins domestiques.

 

L’importance du paillis

Plus de détails sur le paillis : Quelle est la surface couverte par une bâche de 5 gallons ? Le paillis est une arme à double tranchant : non seulement il couvre les températures du sol, mais il arrête aussi la croissance des mauvaises herbes. Sans parler de sa qualité en termes de densité de nutriments. Se précipiter pour mettre du paillis vous rend un très mauvais service si vous avez des problèmes de parasites. Ma philosophie est que tant que vous avez au moins 15 cm de paillis et que vous pouvez l’enlever au printemps pour vos principaux travaux de jardinage, c’est bon. Lisez la suite pour savoir pourquoi, exactement, j’ai ce que j’appelle un jardin sans azote : La meilleure façon de faire pousser des tomates avec peu ou pas de pesticides. Mon article sur ce sujet est assez technique, alors si vous voulez la version non éditée, cliquez ici.

 

Méthodes et pratiques recommandées pour la culture des légumes
Pour un rendement optimal et un maximum de matière organique dans le sol, j’aime appliquer un paillis (paille fourragère) et des cultures de couverture. Le système de paillage à quatre couches que j’applique peut être appliqué après l’installation des plantes ou comme culture de couverture à l’automne. Je n’applique pas le paillis avant le printemps et il est généralement appliqué à la fin avril, début mai pour un grand champ, et à la mi-août pour un petit champ. Après avoir appliqué le paillis et construit la matière organique du sol, l’étape suivante consiste à ajouter du compost ou des nutriments pour créer la structure du sol dont les plantes auront besoin. J’utilise un laboratoire de nutriments pour sélectionner l’engrais qui répondra à mes objectifs et obtenir un profil nutritif reproductible. Parfois, j’ajoute un simple amendement comme de la cendre de bois.

 

Couvrir le sol de plantes tout au long de l’année

Planter par graines, ce qui nécessite un espacement correct d’au moins 2 à 3 pouces. Je dois ensuite appliquer un paillis en hiver lorsque les plantes sont en dormance, et couvrir le sol lorsque le sol est sec en été. C’est la première étape, et la première étape sera surtout utilisée par les jardiniers débutants. La deuxième étape est le développement de la BioFork. Mettez votre BioFork au travail Toute agriculture ne doit pas être laborieuse, et la culture biologique ne devrait pas l’être non plus. Avec le BioFork, cultiver un jardin de toutes sortes de légumes et de fleurs devient un mode de vie. Cela fonctionne comme suit : Récoltez quelque chose. Grimpez dans la BioFork et prélevez juste assez de racines pour planter une graine. Faites de même avec quelques feuilles. Fertilisez le sol avec du fumier et du compost. Sortez la BioFork et plantez les graines/feuilles/racines dans le sol.

 

Apportez du compost fait maison

Si vous suivez ces pratiques simples, vous n’aurez pas besoin de labourer autant et le sol aura un pH plus riche. Ce que vous plantez à l’automne entrera dans le sol en mars et y restera pendant plusieurs années : J’ai planté des brocolis à l’automne l’année dernière. Cette photo montre la succession sur toute la saison. D’ailleurs, il est tout à fait bénéfique de pouvoir manger un peu de brocoli pendant toute la saison de croissance. Essayez un jour. C’est bon, surtout l’original,

By Damien